ABOUT / PROJECTS
EMPTY
Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon, 2011.

>> UNTAMED DISCO
>> "UNTAMED", sound installation
>> "MUTE", silent movie, 40 mn
>> "UNTAMED NIGHTCLUB", videoblog

   

Photogrammes tirés du film "Empty", 40 mn, muet

   

Comme le home cinema, la discothèque s'échappe des lieux dédiés et se fabrique chez soi, dans sa maison, dans sa chambre, dans sa cave, dans son salon. On peut voir sur des sites tels que Youtube les traces de discothèque filmées par des dj amateurs mon- trant leurs installations, ou des vidéos promotionnelles pour du matériel.

Ces films sont ici détournés de leur contexte pour produire une discothèque célibataire, réduite à la somme de ses constituants, machine infernale, automatisée, fonctionnant seule.

Le film «Empty» est composé d'extraits de vidéos récupérées sur Internet, ayant pour point commun de montrer les mécanismes de la boîte de nuit sans la fête. S'accu- mulent différentes fragments constitutifs d'une discothèque. Des lumières multicolores clignotent dans des pièces dénuées de tout danseur, de la fumée se répand dans des lieux vides. L'ambiance lumineuse et sonore est régie par des jeux d'éclairage syn- chronisés en fonction des bits. Flashes ou stroboscopes réagissent aux impulsions, les lasers se déclenchent par un programme. La partition règle les paramètres de la tête du projecteur panoramique, de la machine à fumée ou de à mousse. La discothèque devient un dispositif autonome et programmé, qui s'émancipe des danseurs. Ne restent que les machines. Les mécanismes robotisés font la fête tout seuls; ils deviennent les acteurs, les évènements constitutifs de la discothèque.