ABOUT / PROJECTS
SIMULATEUR DE
VOYAGES IMMOBILES

(MOTIONLESS TRAVEL SIMULATOR)
 
Stéphane Degoutin, Gwenola Wagon, 2008
 
Voyage immobile au forum des Halle (Motionless Travel) 
Forum
 
Installation interactive en cours de réalisation: modélisation sonore des voyages immobiles au Forum des Halles  

Programmation de la maquette en Max Msp: Alexis Chazard.
 
  Interactive installation in progress: sound model of the Motionless Travels in the Forum des Halles  

Max Msp programming by Alexis Chazard.

 


Nous composons une interface permettant de naviguer dans un univers sonore immersif tridimensionnel mettant en scène des réflexions et des points de vues croisées sur un espace public.   Le spectateur explore l'espace avec une interface de type joystick ou souris. L’architecture du lieu est représentée de manière à ce que la navigation se fasse principalement à partir des sons.   Chaque voyage immobile (voix des voyageurs) est localisé et se mélange avec des enregistrements sonores pris dans le lieu (sons d’ambiance).
   


Réalité diminuée    

Comment montrer un lieu aussi complexe que le Forum des Halles, imbrication souterraine d'espaces hétérogènes, labyrinthiques, extrêmement difficile à visualiser? La représentation que nous en donnons fait le choix de l'ellipse: l'espace est modélisé par les sons. Le visiteur navigue dans un espace de type jeu vidéo "first person shooter", dans lequel quasiment tous les paramètres spatiaux (murs, matières...) ont été supprimés. La position des voyageurs immobiles n'est pas indiquée, et le curseur disparaît. Le travail de modélisation ne consiste pas à ajouter un maximum d'informations, mais au contraire à supprimer toutes les données non pertinentes, de manière à réduire le lieu à un squelette minimal: les niveaux horizontaux et les circulations verticales. Il s'agit pourtant d'une représentation naturaliste: l'échelle du lieu est respectée, les sons sont réels. L'écran apparaît quasiment blanc. Le seul graphisme visible est une grille archétypale (à la "Tron"), dont les couleurs sont ici inversées (gris sur fond blanc).   Dans une simulation 3D habituelle, le visiteur cherche d'instinct à circuler, à visiter. Ici, la représentation de l'espace est "neutralisée" pour que le visiteur ne soit plus attiré par la simple navigation, qui ne présente pas d'intérêt en soi. Il peut donc rester immobile, ou se promener lentement dans le lieu, en se concentrant sur le contenu: les ambiances enregistrées et les voix des voyageurs qu'il croise dans le lieu. La simulation autorise la flânerie.   Le choix de faire disparaître autant que possible l'interface a aussi pour but d'éviter que la technologie ne vienne masquer le propos.
  Diminished reality